Index de l’égalité professionnelle

Accueil / Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Index de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

Depuis le 1er mars 2020, dans le cadre de la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » du 5 septembre 2018, les entreprises d’au moins 50 salariés doivent publier chaque année la note de l’Index portant sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

L’Index de Libriciel SCOP s’établit au 1er mars 2022 à 71 points sur 100 *

(* calculé sur l’année civile 2021 selon les méthodes de calcul fixées par le décret n°2019-15 du 8 janvier 2019).

Cet index se calcule à partir de 4 indicateurs pour lesquels nous avons obtenu les points suivants :

  • L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes : 21/40 points
  • L’écart de taux d’augmentations individuelles : 35/35 points
  • Le nombre de salariées augmentées à leur retour de congé de maternité : 15/15 points
  • La parité parmi les 10 plus hautes rémunérations : 0/10 points

Notre score

Ce score, inférieur au minimum requis de 75 pour la seconde année consécutive, est loin de refléter l’engagement pris par Libriciel SCOP auprès de chacun.e de ses collaboratrices.teurs, au titre de leur parcours professionnel individuel et de notre projet social d’ensemble, à savoir promouvoir l’écoute, l’égalité, et le respect aux étapes clés de la vie coopérative que sont le recrutement, l’intégration et l’évolution.

Les deux dernières années écoulées, rythmées par la crise sanitaire, nous ont permis de préciser, de consolider et d’affirmer ce projet social, positionnant Libriciel SCOP comme le « moyen » pour permettre à chacun.e de trouver ses équilibres entre vie privée et vie professionnelle et d’appréhender sereinement l’avenir. Toutefois, les nécessités d’investissement pour maintenir notre coopérative dans une dynamique de croissance, bousculées par le principe de précaution budgétaire imposé par la crise sanitaire, ont été un frein à la mise œuvre d’actions permettant une amélioration rapide de notre Index, conduisant Libriciel SCOP à prioriser la stabilisation de son score et la préservation, bien que contrainte, du principe d’augmentation annuelle collective.

Toutefois, ce score inférieur à 75/100 nous contraint à publier par communication externe et au sein de la coopérative des objectifs de progression et des mesures de correction prises, dans notre cas par décision unilatérale.

S’agissant de l’ objectif « Ecart de rémunération », indépendamment de la pertinence du mode de calcul de l’Index F/H, qui pourrait être débattue compte tenu de la taille des effectifs de Libriciel SCOP, de leur ancienneté et de la typologie du marché du travail de la branche informatique, il sera amélioré sur la base d’évolutions de carrière enclenchées sur 2021 et déjà planifiées jusqu’en 2023, étroitement corrélées à l’évolution de la structuration opérationnelle de notre coopérative : outre les missions confiées, ces évolutions concerneront les statuts contractuels de certains collaborateurs et donc en conséquence leurs rémunérations.

Les 10 rémunérations les plus hautes concernent 9 hommes, très loin de traduire une quelconque forme de parité ni même de s’inscrire dans les ratios d’effectifs de Libriciel SCOP (1/3 de femmes et 2/3 d’hommes), mais elles sont le reflet des anciennetés qui se sont affirmées et des responsabilités confiées qui sont intervenues depuis la création de la coopérative en 2006, et ce au fur et à mesure que ses effectifs grandissaient et que sa structuration opérationnelle se précisait. Toutefois, l’objectif de progression de cet indicateur doit être à terme d’atteindre 3 à 4 femmes détentrices d’une des 10 rémunérations les plus hautes, en cohérence avec les ratios d’effectifs de Libriciel SCOP, et les prochaines évolutions opérationnelles prendront en compte cette exigence.

Suite à 3 premières publications, l’index qui sera établi en 2023, calculé sur l’année civile 2022, offrira plus de recul sur les indicateurs défaillants de Libriciel SCOP et leur évolution suite aux correctifs enclenchés, et précisera un peu plus l’adéquation de l’Index dans le contexte propre à notre coopérative. Nous maintenons que notre jeune coopérative doit progresser pour améliorer et installer durablement les équilibres professionnels et salariaux, en conséquence une concertation avec les membres du Comité Social et Economique sera maintenu afin de tendre vers le meilleur Index possible.