836 rue du Mas de Verchant, 34000 Montpellier

En date du mardi 09 avril 2019, soit 10 mois après la sortie de sa version 1.0, web-DPO qui pour mémoire est destiné aux Data Protection Officers (DPO), a fait l’objet de son premier workshop organisé par Libriciel SCOP.

Une dizaine de collectivités utilisatrices ont été invitées à participer à ce premier atelier de travail, qui avait pour double objectif de partager les retours d’expérience des premières collectivités utilisatrices et de définir les améliorations fonctionnelles à apporter aux versions futures du produit.

Le temps d’une matinée, les collectivités suivantes ont donc été réunies en télé-conférence autour des équipes de Libriciel SCOP :

  • la Région Grand Est
  • le Conseil Départemental de l'Indre
  • le Conseil Départemental de Maine-et-Loire
  • le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales
  • le Centre de Gestion de Saône et Loire
  • la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon
  • la commune de Fleury-les-Aubrais

A titre préparatoire à cet atelier, l’ensemble des demandes d’améliorations et remarques ergonomiques avaient été formulées par les collectivités utilisatrices, qui ont pu à cette occasion, re-contextualiser leurs demandes et partager leurs pratiques de travail et leurs expériences sur l’outil.

L’atelier était animé par Théo Guillon, DPO de Libriciel SCOP et principal développeur et mainteneur de l’application et par Arnaud Auzolat, responsable de la gamme d’applications dont dépend web-DPO.

Les principales fonctionnalités et améliorations ergonomiques retenues

A l’issue de trois heures d’échanges particulièrement constructifs, de nombreuses décisions ont été arrêtées, relativement à l’avenir fonctionnel de l’application. Parmi les principales orientations retenues figurent notamment :

  • l’ajout d'une FAQ
  • permettre la mise en place d’une configuration partagée en mode multi-collectivités (partage de paramètres et provisioning)
  • mode de définition partagé de formulaires communs à plusieurs collectivités, modifiables en une opération unique impactant l’ensemble des collectivités
  • permettre de construire un registre en tant que sous-traitant
  • permettre de définir un ou plusieurs responsable(s) de traitement pour la collectivité
  • amélioration de l'ergonomie des formulaires
  • ajout de la possibilité de lier des formats d'annexe autres qu'ODT et PDF
  • permettre de sauvegarder un formulaire sans sortir de ce dernier
  • ajout de types de champs de formulaires supplémentaires (champ tableau, séparateur de texte, …)
  • permettre une «supervision» sur l'ensemble des traitements en cours au sein de la (ou les) collectivité(s)

Dans le prolongement de cet atelier, une roadmap détaillée du produit sera établie et communiquée à l’ensemble des participants, qui disposeront ainsi, en version 2, d’une application encore mieux adaptée à leurs modes d’exploitation ainsi qu’à leurs attentes métiers.