836 rue du Mas de Verchant, 34000 Montpellier
web-DPO, logiciel destiné aux Délégués à la Protection des Données, a fait l’objet d’un nouvel atelier de travail, deux mois après la sortie de la version 2.0.

Une vingtaine de collectivités utilisatrices avaient été invitées à participer à cet atelier.

Les objectifs ont été de partager les retours d’expérience des premières collectivités utilisatrices, de faire une présentation des dernières nouveautés de la v2.0 et de définir ensemble les améliorations fonctionnelles à apporter aux futures versions du logiciel.

De toutes nouvelles collectivités utilisatrices de web-PDO étant également présentes, ce moment d’échange leur a permis de prendre connaissance des pratiques des collectivités désormais expérimentées sur le logiciel et ainsi mieux appréhender web-DPO.

Le temps d’une matinée, 13 collectivités aux profils variés (Régions, Villes, CA, CD, CDG, établissements d'enseignement supérieur ...) ont donc été réunies en télé-conférence autour des équipes de Libriciel SCOP.

L’atelier était animé par Théo Guillon, DPO de Libriciel SCOP et principal développeur et mainteneur de l’application et par Arnaud Auzolat, responsable du Pôle Citoyens dont dépend web-DPO.

La matinée a commencé par une présentation des principales nouveautés et une démonstration de la version 2.0. La seconde partie de l’atelier était consacrée aux demandes d’améliorations envisagées pour la version 2.1 (demandes formulées au préalable par les collectivités utilisatrices).

Le tour de table a permis de partager leurs pratiques de travail, de faire part de leurs expériences utilisateurs sur l’outil, permettant ainsi de contextualiser et enrichir ces demandes.

Les principales évolutions étudiées pour la version 2.1

Parmi les évolutions évoquées qui devraient être développées pour la version prochaine figure les évolutions principales suivantes :

  • Génération d’un traitement « en cours de rédaction »
  • Mise en place de circuits de validation
  • Amélioration de la gestion des formulaires en mode « Multi-Collectivités »
  • Amélioration de la gestion des modèles en mode « Multi-Collectivités »
  • Enregistrement des traitements en mode « brouillon »
  • Dupliquer un traitement d'une structure à une autre
  • Amélioration des champs informations dans un formulaire
  • Amélioration du responsive design
  • Améliorations ergonomiques

A la suite de cet atelier, une roadmap détaillée du produit sera établie et communiquée à l’ensemble des participants, qui disposeront ainsi, en version 2.1, d’une application adaptée à leurs modes d’exploitation ainsi qu’à leurs attentes métiers.